startinblog

17 juillet 2021

Un avion sans pass sanitaire, ça vous intéresse ?

Boule

Après avoir été emmené en planeur par Gérald Genty, voici Boule qui nous embarque en AVION (Appareil Volant Imitant l'Oiseau Naturel). Belle trouvaille non ? Nouvel album de cet artiste complet. Un créateur de textes et d'univers. Je l'avais découvert avec une chanson "le mouton" dans la compilation parue en 2006 pour commémorer les 20 ans de la triste explosion de la centrale de Tchernobyl (Ici.) Depuis, je me régale de toutes ses productions. Il y parle de lui, des autres, de nous quoi. On se retrouve dans l'Ours polaire et ce petit chef que l'on eu envie d'envoyer se faire voir (ou plus si affinités). Le poête reprend sa place. Avec le lierre et la ronce, il dépeint le temps qui passe et la nature qui reprend ses droits quand des métiers disparus n'entretiennent plus dame nature. Le canal, lui, immuable, marque le temps qui coule. Lunaire ascendant lunatique, ce Bicéphale on le connait bien. Il nous ressemble. Alors je prends le temps de vous parler de lui, "si tout le monde prenait son temps tout le monde arriverait en même temps". De toute façon, tout le monde meurt à la fin. Envie de voyage ? Alors welcome in Hippopotamie ! Enfin plus besoin de surveiller sa ligne. Se faire plaisir en se régalant de ce qu'on aime, sans scrupule et comme disait ma grand-mère : "vaut mieux faire envie que pitié !". Il parle de ses amis, Franckie et sa mère, du livreur de méthane qui dépose des colis sus-pets. Après les pizzas, atome par atome, découvrez cet album qui vous racontera la vie. Alors achetez votre billet en première classe, l'avion sans pass sanitaire, c'est ici que ça se passe.

Notez qu'il avait reçu le premier prix des tremplins Georges Brassens en 2005 (rien que cela !) et que comme pour boucler la boucle, il travaille en ce moment sur un projet "le petit Georges". Attente intenable 😊 !

Plus d'infos ici :(4) Cedrik Boule | Facebook

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ours polaire - Boule - AVION -2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AVION (Avec Jeanne Rochette) - Boule - 2019

Posté par chti31 à 09:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16 juillet 2021

Souvenir de nuit.

Au moment de dormir, quand la nuit vous attend

Ce petit souvenir qui arrête le temps.

Nuit - Frédéricks Goldman and Jones - 1990

Posté par chti31 à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 juillet 2021

La côte d'opale

Allez le mois de juillet est là ! Envie de partir et de se dépayser ? Retour aux racines ! la côte d'opale est magnifique en ce moment. Ô temps suspends ton vol, Un joli moment avec Les mauvaises langues, accompagné du groupe vocal BAT'S le 3 septembre 2017 à la salle de l'Etoile à Mouveaux din ch'nord.

En revenant, passez par Lille pour découvrir les rues de Lille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les rues de Lille - Album Pourquoi Comment ? - 2019

Posté par chti31 à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juin 2021

Tour de France 2021.

Tour_de_France_logo

Ca y est. Aujourd'hui c'est le départ du 108ème Tour de France Cycliste. Cela me rappelle des souvenirs. Mais alors quels liens avec la musique me direz vous ? Et bien il y a beaucoup de musique sur le Tour, une ambiance très particulière que l'on ne trouve que là. Et puis des villes de départ et d'arrivée. La première étape ce jour,  c'est Brest Landerneau et ses 197,8 kilomètres. Alors petit clin d'oeil en musique sur cette première étape. 

Ca va faire du bruit dans Landerneau !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Brest : Miossec album 1964 paru en 2004.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Bagad de Lann Bihoué : Alain Souchon album Toto 30 ans paru en 1978

Posté par chti31 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 juin 2021

Message à tata Simone...

normal_1822f748-f1e0-42c0-9f00-0dc085ab790a

Il s'appelle Benoît Dorémus, et il a décidé d'autoproduire, comme pour le précédent son cinquième album. Après "Pas en parler" en 2004, "Jeunesse se passe" en 2007, "2020" en 2010 et "En tachycardie" en 2016, le cinquième album devrait sortir en février 2022. Pour aider Benoît à réaliser son projet et nous éblouir de ses nouvelles pépites, il vous reste jusqu'au 2 juillet 2021 pour participer à cette production.

C'est simple, à ce stade, le projet est déjà réalisable, donc le geste consiste à préacheter l'album pour le recevoir en exlusivité 48 heures avant sa sortie officielle. On fonction du montant de votre soutien, les prestations seront différentes. Le lien est en dessous. 

Participez au financement de mon nouvel album ! par Benoît Dorémus — KissKissBankBank

Pour vous convaincre qu'il faut aider Benoît :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1er extrait de l'album : "on croit en moi" Clip sorti aujourd'hui 25 juin 2021

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rien à te mettre : album Jeunesse se passe 2007 enregistrée aussi par

Renaud dans l'album Rouge Sang

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Reprise de on s'aimait d'Alain Souchon 2019 Ames Fifties

(2) Benoît Dorémus | Facebook

(2) Facebook

Alors Tata Simone, toi qui aime la vraie musique et pas la musique de sauvages qui fait trop de bruit et qui dérégle des sonotones, file lui un peu de sous, il en a bien besoin. Il te dédicacera son disque.

 

 

Posté par chti31 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 juin 2021

Minuit.

minuit

Il est minuit et le piano ouvre le bal. La Nuit c'est MC Solaar qui nostalgise les années 90 comme il sait si bien le faire. Il l'a déjà travaillée la nostalgie dans Carpe Diem, mais là, c'est un autre texte, évasion, Paris by night... C'est de la bonne ! Sommes-nous aussi des ex fans des sixties ? En tout cas c'est Jane Birkin qui est revisitée avec tout le talet de Bon Entendeur et cette signature si particulière. Effectivement, le temps est bon.

Quelle joie de réentendre l'amour dans les volubilis de Marie Paule Belle. Une version moderne et dansante, les amoureux des dance floors sont prévenus : les discothèques rouvrent ça va chauffer cet été. L'été, c'est le temps de l'amour et à minuit il fait moins chaud. Alors s'il te plait je voudrais aller à Bahia, en musique, je t'aime et caresse moi. L'amour comme à 16 ans, c'est un conte de fées. On fait des voeux on souhaite qu'ils se réalisent et puis... la vie ! Et tous comptes faits, au Motel Show, le Dj lance la musique pour le reste de la nuit. On oublie l'heure, le temps s'arrête.

Ô temps suspends ton vol, j'ai encore envie d'écouter Minuit tout l'été ; c'est chaud, c'est beau, c'est l'amour quoi !

 A bon entendeur ! Salut ! (Sortie Album 25 juin 2021).

 

Alba : Ouverture de l'album Minuit - Bon entendeur. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La nuit : Mc Solaar - Bon entendeur.

Posté par chti31 à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 juin 2021

Faites de la musique...

Aujourd'hui c'est la fête de la musique. Mais c'est aussi l'été. Alors qu'est-ce qu'on écoute ?

L'été : Bernard Lavilliers 2004 album carnet de Bord.

Voilà l'été : les négresses vertes 1988

l'été revient : Archimède. version album Pop décénium.

 

C'est l'été, faites de la musique. 😊

 

 

Posté par chti31 à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 juin 2021

La Haut !

GeraldGenty_La-haut_visuel

Et si on prenait de l’altitude ? Si on allait changer d’air dans l’univers de Gérald Genty ? Alors je vous y emmène. D’abord un petit tour en Planeur. Vous n’aurez pas le mal de l’air, mais il s’agit d’une jolie manière de voir la vie qui passe, de l’enfance à l’autonomie des enfants qui partent et au point final de la vie. Le clip a été réalisé avec des vidéos d’amateurs, à la demande de Gérald. Le concept est plutôt original pour être souligné et le résultat est très réussi. Nous avons échangé lors de son dernier passage à Toulouse en première partie d’Archimède, et je lui disais qu’il manipulait les jeux de mots un peu comme Raymond Devos. Les Fa dièses me font plutôt penser à un autre grand : Bobby Lapointe. Une vraie plume originale, il faut prêter une oreille attentive pour se délecter des assemblages de mots. Le poids des mots, le choc des réactions. C’est le métier qui sort qui fait qu’il y ait de moins en moins de musiciens dur la scène ? Mais en même temps c’est une chance de voir un artiste seul sur scène avec un jolie guitare défendre son répertoire. Il est vrai que je le suis depuis ses débuts le petit, il pousse bien… C’est ça aussi le fil du temps. Mais bon, vivre de son art est aujourd’hui de plus en plus complexe. Vivement les réouvertures de salles, les concerts à gogo près de chez nous, la proximité avec les artistes qui sont dans les starting blocks depuis plus d’un an maintenant, affalés sur leurs pianos. Gérald, fais des rêves, encore, et toi non plus n’abandonne jamais le circuit ! Le facteur chance va rouvrir tes rideaux et celui des salles de spectacles. Rien qu’un petit avion direction Nairobi ou MH370, tout est possible car ce n’est pas la destination qui compte mais le chemin que l’on prend pour y aller. Je suis heureux que nos chemins se soient croisés.

Vivement notre prochaine croisée des chemins.

A écouter sans modération plusieurs fois par jour. Une dose des anciens albums et aussi recommandée.

Planeur : Clip officiel et participatif.

Les Fa Dièses : Clip officiel et solitaire

 

 

Posté par chti31 à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 juin 2021

L'an 40.

jeanne-cherhal-l-an-40_4849298 (1)

Il est une expression française qui dit : "je m'en fous comme de l'an 40 !". Mais comment peut-on se foutre de l'an 40 alors que c'est un superbe album ? Jeanne Cherhal signe ici l'album de la quarantaine. Non ! pas celle que nous venons de traverser ; celle qui est anxiogène et qui oblige les gens à rester chez eux et à ne plus s'approcher de leur prochain. Non ! Ici, c'est la quarantaine positive. Celle où elle nous convainc qu'avoir quarante ans ce n'est pas le début de la fin, mais la reconnaisance du travail déjà accompli. A quarante ans on a déjà vécu beaucoup de choses, belles ou moins belles, mais en tout cas, on s'est forgé une expérience, il est temps d'être reconnu. Je ne dit pas celà pour Jeanne Cherhal qui nous habitue à de jolies choses depuis ses débuts. L'an 40, c'est l'entrée dans quelque chose de nouveau, on n'est pas encore dans la descente, elle le chante à Fleur de peau et le feu aux joues.

Les temps changent. Il fut un temps ou certaines revendiquaient le fait de ne pas être parisienne, et cela les genait. Mais aujourd'hui, elle nous apprend qu'il y a de fausses parisiennes. Peut-être des femmes en manque de racines d'or ? Nourris ton corps de mon corps, nourris mon corps de ton corps que le festin s'achève est-ce que ce  Soixante-neuf serait L'art d'aimer ? En 2005, elle obtenait le prix Charles Cros pour son deuxième album "Douze fois par an" où elle y évoquait fort adroitement les régles. Dans César, elle y évoque l'accouchement et ce petit geste libérateur "Si le travail est trop dur, il faut seconder la nature, il faut ouvrir un pan de ma peau". 

Ton Souvenir me prend ce soir en l'honneur d'un disparu, de quelqu'un que l'on a pas vu depuis longtemps, que l'on ne verra plus ?. Musicalement, un album avec que des vrais instruments, ça fait plaisir, et l'omniprésence du piano, prolongement des doigts de Jeanne, est un pur bonheur. L'album se termine par Un adieu à Jacques Higelin. Magnifique, comme un dernier spectacle où le public se léverait à l'entrée de l'artiste, une communion que l'on connaissait tous avec lui lors de ses concerts, enfin bref, un adieu bohème.

A découvrir absolument en même temps que son livre : "A cinq ans je suis devenue terre à terre". 

Merci Jeanne.

Clip officiel L'an 40 tourné par Jeanne Cherhal.

 

Plutôt qu'un adieu, juste un au revoir !

La rousse au chocolat : La cigale en 2004

Je voudrais dormir : la cigale en 2004

 

 

Posté par chti31 à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juin 2021

Tous les cris les SOS.

Dans son dernier Album, Daniel Balavoine signait un sublime "Tous les cris les S.O.S". Nous voici dans les coulisses de l'enregistrement de cette chanson à l'aube de l'utilisation de l'ordinateur dans les musiques avec de vrais instruments. Aujourd'hui, en quelques clics on produit des sons, mais à l'époque....

Le bouquet final :

 

Posté par chti31 à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,