untitledDonnez nous, donnez nous des jardins… chantait Pierre Perret dans les années 70. Cette chanson m’a trotté dans la tête aujourd’hui en étant mis devant le fait accompli : On nous donne des parkings, pas des jardins.

J’habite Fontenilles (joli village de la Haute Garonne à une trentaine de kilomètres de Toulouse). Ici c’est la campagne, mais quand les intérêts financiers et électoraux passent en premier, on en arrive a quelques inepties. Les arbres disparaissent au profit de jolis parpaings et du goudron des parkings. C’était un petit jardin… Dutronc le chantait lui aussi.

A l’heure où l’on parle d’écologie et de protection de la planète, à quand un moratoire pour protéger les arbres. Un arbre de perdu = dix de retrouvé. Voilà un slogan qui me plait bien. Alors avant de penser à la construction de nouveaux lotissements, pensons aux enfants qui ne reviendront plus avec des petites fleurs à la main quand ils auront déchiré leurs chemises…faute de jardins.

Bonne nuit les petits…