En 1966, Jean Ferrat chantait ce texte fort qu'il convient de réécouter aujourd'hui en particulier...

Se souvenir c'est ne pas oublier !

Bonne nuit les petits...